COMITÉ GUADELOUPÉEN DE VOILE TRADITIONNELLE


News Régates…

Grand Prix de Pointe--Pitre
22 Novembre 2015

Lieu : Pointe--Pitre



Info CGVT…

Tour du Grand Cul de Sac Marin
Le Tour du grand cul de sac marin se déroulera les 27 et 28 Juin
Plus de détails
ici...




Bienvenue

Bonjour cher(es) amis(es) de la voile traditionnelle.

Au mois de Novembre 2014, notre département a été la scène d'un des plus grands évènements nautiques au monde, « La Route du Rhum ». La Guadeloupe toute entière a vibré à chaque arrivée des skippers à la Darse de Pointe à Pitre. Notre population s'est déplacée en masse sur les deux sites officiels : la place de la Victoire, où se trouvait le village de la Route du Rhum et la Marina du Bas du Fort où se trouvaient les bateaux des concurrents. Un tel engouement montre bien que notre population commence à s'accaparer de la mer et aux sports nautiques. La voile Traditionnelle fait partie de ce vaste schéma de développement de la voile en offrant à tous ses adeptes, les éléments de bases leur permettant d'évoluer pour atteindre par la suite le haut niveau. La Voile Traditionnelle se veut d'être le tremplin qui permettra par la suite aux jeunes navigateurs de bien figurer dans les courses au large. A vous tous : navigateurs, plaisanciers, régatiers, supporters, amis et copains nous vous souhaitons une année 2015 riche en évènements sportifs et surtout de belles courses (régates).



Le Président





Georges SANTTALIKAN




La Voile Traditionnelle

     Jusqu'aux années Soixante-dix les pêcheurs pratiquaient la pêche à la rame et à la voile. Ces canots étaient appelés « canot saintois » ou communément « la saintoise ». A l'époque, les eaux de l'archipel Guadeloupéens regorgeaient de poissons. On ne prenait pas le grand large pour aller à la pêche, on utilisait les casiers (nasses) en bambou ou en fil, les plaisanciers avec des lignes sur des cannes en bambou à terre. Ceux qui allaient à la traine un peu plus au large au retour de la pêche en direction de la terre, une course spontanément se dessinait à l'horizon, le premier qui arrivait pouvait vendre ses poissons plus facilement et très rapidement, il rentrait chez lui, c'était le côté ludique de la pêche. Ce côté ludique se répétait dans certaines communes le dimanche avec des courses matinales.

     L'arrivée des premiers moteurs à faible puissance vers 1950 puis l'explosion de leur vente vers 1970 avec l'aide de l'état, mais également avec l'évolution de la technologie de construction due à l'arrivée des matériaux composites, le canot à voile ou à rames disparaissait au profit de l'embarcation à moteur. Toutefois Vers les années 1995, quelques Guadeloupéens se sont penchés sur la rénovation des derniers canots existants dans le domaine de l'aviron (zaviwon avec Gran V La) ou de la voile traditionnelle, constitués en association d'abord l'UGVT puis le CGVT2000 (année de la création) et depuis, le CGVT (Comité Guadeloupéen de Voile Traditionnelle). Au stade d'embarcation de pêche, le canot construit en Guadeloupe avec les essences locales est devenu un vrai support sportif et d'intégration sociale : L'outil par excellence servant d'interface entre la terre et le large pour le Guadeloupéen. Créé le 25 août 2000 le CGVT regroupe l'ensemble des associations pratiquant la voile traditionnelle et est régi par la loi du 1er juillet 1901, décret du 16 août 1901. Le CGVT est affilié à la Fédération Française de Voile sous le numéro 329G632 en 2004 et agréé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports sous le numéro 971 90 03AAS 501 en 2009. Bonne navigation ! Bonnes courses !



Nos partenaires financiers










Nos partenaires voiles







©CGVT 2013 • webmaster